La ligne de conduite choisie est de transmettre une énergie positive au public et de l’emmener en voyage dans des univers contrastés. Nous ne voulons pas raconter une histoire narrative. Nous mêlons la danse gumboot à des chants polyphoniques venus d'Afrique du Sud et d'autres pays d'Afrique. Des chants issus de la tradition orale qui célèbrent la vie, la naissance, la terre, etc. Les danses et les chants sont travaillés comme une matière, mis en espace et en forme, se succédant, se répondant, se mélangeant. Nous laissons parler les corps et les voix ; danser et chanter c’est déjà raconter une histoire. Nous avons envie de partager l’énergie,  le plaisir contagieux qui se dégagent du gumboot et des chants , des rythmes et des mélodies, et les offrir à un public diversifié, tant dans la rue qu’entre les murs.

Notre spectacle se décline en deux formules: la première d'une durée de 20 minutes, pouvant être jouée deux ou trois fois en une journée; la seconde d'une durée de 50 minutes, créée dans le cadre d'une tournée dans les écoles avec les Jeunesses Musicales, comprenant, en plus des danses et des chants, des animations pédagogique et participative, pouvant être jouée 2 fois en une  journée.

Depuis 2013, les Gummettes ont joué au Cabaret Cirque à Marchin et à la Roseraie ; au festival Les Tchafornis à Engis ; au festival International des Artistes de Chassepierre ; Au Festival Théâtres Nomades à Bruxelles ; à la Fête des Fleurs de Boitsfort ; à Namur en Mai ; au Gaume Jazz Festival.

Le gumboot ne se laisse pas regarder simplement, il interpelle, il rentre à l’intérieur du spectateur, il résonne en lui, il l’invite, lui donne des fourmis dans les jambes